Bouture plante verte : comment bouturer facilement ses plantes d'intérieur

Vous avez remarqué que vos plantes d'intérieur faisaient des sortes de rejets ? Vous souhaitez multiplier vos plantes de façon peu onéreuse ? Vos livres de jardinage vous conseillent le bouturage mais cela ne vous dit rien ? Interflora vous explique ce qu'est le bouturage. Par chance, bouturer une plante est relativement simple. Pas besoin d'être un as du jardinage ni avoir la main verte pour réussir cette opération. On vous donne quelques conseils pour vous apprendre à démultiplier vos plantes d'intérieur.

À quoi sert le bouturage et pourquoi bouturer ?

Quand on possède une plante verte, on a d'autres préoccupations que ceux qui n'ont pas de plantes chez eux. On se met à se poser toutes sortes questions que les gens sans plantes ne peuvent pas comprendre, comme « comment arroser mes plantes quand je suis en vacances ? » ou « mon chat mange mes plantes vertes, que faire ? ». Mais il y a aussi la question « Comment bouturer ma plante ? » qui nous vient à l'esprit, là où certains ignorent même ce qu'est le bouturage. Si vous vous posez ce genre de question, c'est bon signe. C'est que vous souhaitez vous occuper du mieux possible de vos plantes vertes et que vous êtes à la recherche d'aide et de conseils.

Nous avons justement plein d'astuces à vous offrir. Cela commence par comprendre ce qu'est le bouturage et à quoi cela sert. Le bouturage est une façon qu'ont les végétaux de se démultiplier. La plante verte mère se divise, d'une façon ou d'une autre, pour donner naissance à une plante enfant. Cela peut se produire avec la division d'un bulbe, l'apparition d'un rejet ou la pousse de petites racines. En biologie, il s'agit tout simplement d'un clonage de la plante mère. Le bouturage est très pratique car cela permet d'avoir rapidement une, deux, trois, quatre, une multitude de plantes, nées d'une seule et même plante. Vous pourrez ensuite les partager et les distribuer à vos amis pour qu'ils aient des plantes identiques à la vôtre.

Comment bouturer correctement ses plantes ?

Il existe plusieurs façons de procéder au bouturage. La technique de bouturage dépend de la variété de la plante. Par exemple, pour toutes les plantes du jardin comme les chrysanthèmes, les œillets ou les asters, le bouturage se fait au début du mois de juin, sur le rameau de l'année. Cela veut dire qu'il faut trouver un rameau encore vert, qui a poussé récemment. Pour ce type de plante, le bouturage n'est pas possible sur du bois sec. Le bouturage de bois sec se fait pour des arbustes comme des arbres fruitiers. Fin de l'été, vous pouvez procéder au bouturage du bois sec. Peu importe la technique de bouturage, la méthode consiste toujours à sectionner proprement la tige de la plante sauf lorsqu'on pratique la bouture à talon. La bouture à talon consiste à repiquer le talon d'une branche. Le talon se trouve à l'embranchement entre une branche de bois de l'année et un segment plus ancien. Vous devez repiquer la branche de l'année, qui sert de bouture, mais assurez-vous d'avoir arraché la branche avec un peu de talon, c'est-à-dire, de reste de bois plus poreux et ancien qui appartient à la branche principale.

Les techniques de bouturage pratiquées en sectionnant la tige, peu importe la saison et le type de bois, se pratiquent souvent de la même façon. Pour pratiquer la bouture de tige, on coupe une petite section de la plante et on la replante simplement dans du terreau. La section de la tige doit mesurer environ 10 à 15 cm. Elle peut avoir quelques feuilles mais aucune fleur. Il faut également que la tige ne présente aucune ramification. La branche doit être coupée sous un œil et vous pouvez la débarrasser de ses feuilles pour ne garder qu'un petit bout de tige quasiment sans feuilles. Enlevez l'écorce sur un centimètre et replantez immédiatement le bout de tige dans un nouveau pot rempli de terreau.

Il existe également une méthode de bouturage dans de l'eau. Au lieu de mettre les tiges dans de la terre, il suffit de les mettre dans un pot opaque rempli d'eau pendant plusieurs semaines. Vous verrez qu'au bout de quelques temps, des racines vont commencer à pousser sur les tiges. Vous pourrez alors les planter dans un substrat tout neuf.

Après plusieurs tentatives infructueuses, vous pouvez forcer l'apparition de boutures en utilisant une hormone de bouturage. L'hormone de bouturage se vend en poudre dans des jardineries. Il suffit de tremper légèrement dans la poudre la partie de la tige sur laquelle vous souhaitez voir les racines apparaitre. Plantez ensuite les boutures dans le substrat comme indiqué précédemment.

Les techniques de bouturages sont multiples et variées. Elles peuvent même être surprenantes. Si la bouture de tige est la façon la plus classique de procéder à la multiplication des plantes, il existe aussi le bouturage de feuilles. Le bouturage de feuilles des plantes du jardin, comme les bégonias est assez ludique. Il suffit de prendre une feuille, entailler la nervure principale de la feuille avec un couteau et poser la feuille sur la terre. La feuille doit rester dans cette position plusieurs jours. À chaque petite entaille de la feuille devrait apparaitre des nouvelles racines et donc servir de base à une nouvelle plante.

La bouture de feuille dépend de l'espèce de la plante. Il existe deux autres techniques de bouturage par les feuilles. Prenez une feuille avec son pétiole et plantez simplement le pétiole dans la terre. Attendez quelques jours et des racines vont se former au bout du pétiole. La dernière façon de procéder à la bouture de feuille assure la multiplication des plantes grasses. Il suffit de prendre des feuilles, de les laisser sécher 3 ou 4 jours. Ensuite, plantez complètement les feuilles dans la terre. Au bout de quelques jours, des racines vont se former et des mini tiges vont apparaitre en surface.