Rempotage plante verte : comment rempoter ses plantes facilement

S'occuper et prendre soin de ses plantes en pot ne signifie pas uniquement les arroser. Bien souvent, les gens qui possèdent des plantes d'intérieur se contentent de leur trouver un endroit idéal dans leur salon et pensent qu'il suffit de les arroser pour qu'elles soient heureuses. Pourtant, les végétaux sont des êtres vivants qui ont des exigences et ont besoin de conditions idéales pour vivre et grandir. Il faut notamment leur trouver un emplacement adéquat en fonction de leur besoin en luminosité, leur donner de l'engrais pour les nourrir, les tailler, leur enlever les feuilles mortes et également... les rempoter ! Le rempotage est à réaliser ponctuellement si vous souhaitez voir croitre vos plantes. Oublier de rempoter une plante peut même avoir de graves conséquences et même mener à la mort de la plante. Interflora vous livre quelques conseils afin d'apprendre comment s'occuper d'une plante, la rempoter à temps et le faire correctement.

Pourquoi faut-il rempoter les plantes ?

Le rempotage est essentiel pour toutes les plantes en pot, qu'elles soient à l'extérieur ou à l'intérieur, bien que souvent, celles-ci se retrouvent plutôt dans un salon ou une salle de bain, en guise de décoration d'intérieur. Le rempotage sert à donner plus d'espace aux racines qui grandissent et aide donc à stimuler la croissance de la plante.

L'autre utilité du rempotage concerne le renouvellement de la terre. Les plantes qui poussent dans un jardin ont toute la terre nécessaire pour se nourrir. La terre s'appauvrit là où sont plantés les arbustes et les plantes car les végétaux se nourrissent des microéléments et des matières nécessaires à leur croissance. Pour pallier le problème de l'appauvrissement de la terre, les racines grandissent toujours plus loin pour rechercher de la terre neuve ailleurs. Ce n'est évidemment pas possible lorsque les plantes grandissent dans un bac et qu'elles sont limitées par la taille du pot. Le rempotage sert donc à donner de la nouvelle terre à la plante.

Quand faut-il rempoter ?

Avant de vous mettre à l'ouvrage, sachez que le rempotage ne se fait pas n'importe quand. La période la plus favorable au rempotage est le printemps. Au printemps, la plante verte s'apprête à rentrer dans une phase végétative. Elle sera la plus à même à supporter ce changement et surtout, elle pourra profiter au maximum de nouveau substrat que vous lui avez offert.

Il est conseillé de rempoter les plantes d'intérieur tous les deux ans. Également, il est conseillé de rempoter les plantes, immédiatement après l'achat. La plupart du temps, pour des raisons économiques, les commerçants vendent les plantes dans des pots dont la taille est la plus petite possible. De manière générale, quand vous rempotez vos plantes, pensez à toujours augmenter la taille du pot. L'autre signe qui devrait vous faire comprendre qu'il est grand temps de rempoter est la santé du feuillage. Si les feuilles deviennent jaunes ou que la plante ne se porte pas bien, malgré les arrosages adéquats et l'emplacement idéal, c'est que la plante a besoin d'être rempotée.

Suivre la bonne technique de rempotage

La façon de s'y prendre pour rempoter correctement une plante, dépend aussi de la taille de la plante. Les grandes plantes doivent elles aussi recevoir de la nouvelle terre mais le rempotage semble compliqué car la plante est moins facile à manipuler. Heureusement, il y a le surfaçage. Le surfaçage est utilisé pour les grandes plantes ou les arbustes et consiste à enlever plusieurs centimètres de terreau. Il faut en retirer le plus possible, jusqu'à ce qu'on atteigne les racines. Il faut arrêter au moment où les premières racines sont découvertes sur quelques centimètres, afin de ne pas les abimer. On recouvre ensuite le trou creusé en ajoutant du terreau neuf quasiment jusqu'au bord du pot. Les apports d'engrais peuvent éventuellement se faire avant de mettre la nouvelle terre. Grâce à l'arrosage, les engrais vont venir enrichir l'ancienne terre qui est restée au fond, de même que le nouveau terreau va finir par se mélanger au fil du temps.

Voici nos conseils à suivre lorsque le rempotage des plantes vertes est possible. Cela commence par le dépotage. Tirez délicatement sur la plante ou déterrez-la de la façon la moins violente possible. Le but est de ne pas la brutaliser ni de casser les toutes petites racines. Souvent, une motte de terre reste accrochée à la plante. Désagrégez la motte jusqu'à ce qu'elle tombe complètement. Prenez votre nouveau pot, qui doit être d'une dimension supérieure au précédent. Lorsque vous achetez ce pot pour plante verte, vérifiez qu'il ait un trou de drainage au fond. Les plantes d'intérieur ne bénéficient pas de l'humidité naturelle du jardin ni des pluies régulières. C'est pourquoi, nous devons les arroser. Malheureusement, l'arrosage est souvent trop important et trop d'eau risquerait de noyer la plante verte. Les trous de drainage sont là pour éviter que la terre soit trop imbibée d'eau. L'eau s'évacue par le trou de drainage et est récupérée dans une coupelle placée sous le pot. En plus de la fonction essentielle des trous de drainage, pour optimiser totalement la quantité d'eau dans la terre, il est conseillé de déposer des billes d'argile au fond du pot. Mettez d'abord quelques centimètres de terreau au fond du pot, puis déposez une couche de billes d'argile. Celles-ci absorbent l'eau comme une éponge et le surplus est peu à peu libéré dans la terre lorsque le terreau s'assèche à nouveau.

Maintenant que votre plante est totalement débarrassée de l'ancienne terre et que le fond du nouveau pot est composé d'un mélange de terreau et de billes, le rempotage des plantes peut commencer. Placez la plante au centre du pot et recouvrez les racines de terreau. Pour vous assurer que la plante ait assez de nourriture pour grandir, vous pouvez envisager des apports d'engrais. Vérifiez bien les conditions d'utilisation sur la notice indiqué sur l'emballage. Certains se mélangent à la terre, alors que d'autres types d'engrais se sèment simplement en surface. Lorsque vous recouvrez les plantes vertes de terreau jusqu'au bord du pot, assurez-vous qu'elles restent bien maintenues au centre du pot. Et voilà, le rempotage est déjà terminé. Vous en voilà quitte pour deux ans environ. De temps en temps, vous pouvez simplement penser à enrichir la terre en déversant de nouveau un peu d'engrais sur la surface.